6/22/2013

Pure / Knuckle Project (...)

Hier : je file chez mon peintre qui comme le chromeur a fini dans les délais son ouvrage pour la carrosserie du K. Et le résultat est exactement conforme à ce que j'attendais : un beau black bien profond.
Terrib', z'avez assuré les mecs !

Avec ce regain de motivation, je pouvais donc redescendre pour notamment positionner le garde-boue.
Tiens, juste en passant comme ça, mate un peu le vice de ces vieilles meules : même vidées de toute huile, elles trouvent le moyen d'en laisser 2-3 gouttes s'échapper à chaque fois que tu les déplaces.
J'ose pas imaginer ce que ça va donner avec tous les pleins faits et en fonctionnement.....
;-D

Je positionne la partie "écrasée"de l'échappement autour de laquelle le 2-en-2 sera réalisé.
Evidemment... c'est trop juste et il me faut, pour pouvoir le placer, rogner la patte et retoucher la soudure en bord-à-bord de l'autre côté.
Pose également du contacteur de stop, avec du fil de sûreté pour pouvoir passer le futur mid-peg (repose-pied central).



Maintenant que j'ai reçu l'entretoise d'axe arrière, je n'ai plus qu'à l'ajuster pour centrer la roue et aligner la couronne du tambour avec le pignon de sortie de boite.
J'en réduis donc la longueur, et compense côté tambour avec une petite entretoise placée entre le tambour et le cadre, que je fabrique à partir d'une portée de roulement HS (je réduis également l'épaisseur de l'entretoise côté écrou d'axe, mais pas de photo pour illustrer...)
Bon, encore une fois si j'avais eu un tour, le boulot aurait été plus propre et bien plus rapide. Mais là comme d'hab' je n'ai que ma meuleuse pour parvenir à mes fins...

La pauvre qui commençait à crépiter depuis qq jours a comme ses devancières fini par définitivement rendre l'âme.
Il me fallait rendre une dernière fois hommage à celle qui a activement participé à la construction de nombreuses pièces.
R.I.P., comme ils disent.

Autres bricoles de la soirée : perçage du support de batterie pour passage discret des câbles, et pose de la bobine et de nouveaux fils de bougies (les précédents étaient trop craquelés pour que confiance leur soit donnée).


Ça avance.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire