6/30/2010

FLH Project... (33.15) Assemblage

C'était jeudi soir, la veille du départ pour l'Aquitaine.
Alain a encore une fois assuré en me reprenant au Tig les 2 cordons de soudure qui faisaient suite à l'ajustement de l'échappement.


http://i31.servimg.com/u/f31/11/31/39/32/img_1510.jpg

 

Après avoir taraudé le point d'ancrage, il me reste à meuler et poncer les cordons...

http://i31.servimg.com/u/f31/11/31/39/32/img_1511.jpg

 

... et à réaliser une patte qui va bien :

http://i31.servimg.com/u/f31/11/31/39/32/img_1512.jpg

http://i31.servimg.com/u/f31/11/31/39/32/img_1513.jpg

 

Puis pose d'une protection spéciale cuisse gauche (dont la courbure est trop importante à mon goût, ce sera à revoir + tard  ).

http://i31.servimg.com/u/f31/11/31/39/32/img_1514.jpg

 

Remplissage des réservoirs à liquides : essence, huile de boite, et huile moteur.

http://i31.servimg.com/u/f31/11/31/39/32/img_1515.jpg

 

Avant les premiers coups de kick, je me débarrasse donc comme prévu de la damnée catadioptre (OUF !)...

http://i31.servimg.com/u/f31/11/31/39/32/img_1516.jpg

 

... et appose, non sans fierté, l'habituel sticker sur le cadre  :

http://i31.servimg.com/u/f31/11/31/39/32/img_1517.jpg

 

Il est tard, et à 3 heures du départ voilà donc venu le fameux moment tant attendu de la première mise en route.
A ce moment-là, même si l'on tente de se convaincre du contraire, on se doute qu'il va forcément y avoir un ou 2 'trucs' + ou - importants susceptibles de merder.
Mais l'on s'efforce de rester confiant.
Et ça a été mon cas. Après 6-7 coups de jarrets, la première toux se fait entendre puis le moulin se met en branle.
Premier constat : le bruit est juste infect et les premières explosions se font entendre, la faute à des prises d'air au niveau des brides.
Je corrige le tir simplement en doublant l'épaisseur des joints.

Je rekicke ensuite 20-30 fois avant de faire re-péter la vieille liftée. Le son est maintenant beaucoup plus audible... mais après qq tours de vilo une grossière fuite d'huile se manifeste au niveau du filtre, laissant s'écouler le précieux liquide sur le carter de boite.


http://i31.servimg.com/u/f31/11/31/39/32/img_1518.jpg

 

Après 6 démontages/remontages, je me résigne à me dire que le plan de joint du porte-filtre canister (pourtant neuf !) n'est pas sain, et abandonne mon ambition initiale qui était de descendre sur la 'One' vers les plages d'Aquitaine.

A ce jour, un porte-filtre vissable un peu + moderne (et utilisant des filtres classiques de Softail) est en commande et devrait être réceptionné demain jeudi ou, au plus tard, vendredi.
Il me reste à m'armer de patience encore 1 journée !
Wait and see...

6/24/2010

FLH Project... (33.14) Assemblage

Hier : réfection de quelques soudures fil à fil pour faire fonctionner complètement le feu AR.
La mise à la masse de 3 des leds du feu de position (en bleu sur la tof), ainsi que de celles du stop, était sectionnée.


http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1563.jpg

 

Je redescends ensuite le monter dans la Mag-Lite qui fait office de support de feu, puis me (re)penche sur mon frein AV.
Après avoir serré le levier à 2-3 reprises, il a fallu resserrer à chaque fois la vis de tension au niveau du tambour... jusqu'au maximum ?!
Voilà ce qui se passait tout connement : le diamètre extérieur de la gaine posée est insuffisant, à tel point qu'il va jusqu'à coulisser dans la vis de tension, le câble se retrouvant donc sans butée à ce niveau.


http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1564.jpg

 

La solution 'standard' aurait consisté en la commande d'une autre gaine, mais :
- son diamètre + important m'aurait certainement contraint à augmenter davantage le diamètre de passage/perçage dans la vis de serrage du guidon sur le té ;
- pour espérer descendre à Monta avec le bobber, je n'ai plus le temps de passer commande.

J'opte pour une alternative low-cost et à priori efficace (l'avenir me le confirmera, ou pas ) : j'adapte le diamètre extérieur de cette pièce que finalement je n'utiliserai pas, et m'en coupe une tranchette d'environ 3mm d'épaisseur.
Je glisse ensuite simplement cette épaisseur sur le câble, afin qu'elle se retrouve à l'intérieur de la vis de tension (dans sa partie supérieure).
Le diamètre intérieur de cette rondelle ne laissant passer qu'un diamètre correspondant à celui du câble, je tiens ma solution !
Ouf, fin prématurée du projet une nouvelle fois évitée....
J'ai à présent un freinage AV opérationnel


http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1565.jpg

 

J'essaie de nouveau de me débarrasser de l'alimentation en DOT5 du circuit de freinage AR, et parviens cette fois à faire arriver le précieux liquide jusqu'au tambour.
Pourtant insuffisant, car j'ai beau purger l'air présent dans la durit, je n'arrive toujours pas à actionner les mâchoires via la pédale de frein.
Je finis par me demander si le Nissin utilisé débite suffisamment de liquide pour que les mâchoires soient actionnées ??!

Je laisse tomber pour l'instant, et m'occupe du nécessaire rétro (dont j'aurai préféré me passer mais bon, faut quand même que je puisse voir ce qui s'passe derrière moi...).
J'en ai reçu un hier, j'en découpe aussi (son)sec la branche, côté rétro et filetage, et positionne le rétro de façon à ne pas casser la "verticalité" du bobber :


http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1566.jpg

 

Allez, ça ira bien. Je verrai à l'usage si je le conserve ou non.

http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1567.jpg

http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1568.jpg


Tout à l'heure : je filerai déposer l'échappement pour que les 2 derniers cordons soient repris au Tig.
Je dois le récupérer... ce soir !!
J'en aurai donc bavé jusqu'au bout, sans savoir si la bestiole va se mettre en branle pour les premiers coups de kick.

Si pas de démarrage ou autre problème majeur, je filerais avec la Lady (le Softail) pour m'aérer pendant 4 jours sur Montalivet...

Verdict ce soir.

6/23/2010

FLH Project... (33.13) Assemblage

Hier : remontage du strut gauche nouvelle version, maintenant que la peinture provisoire est sèche.
Je monte les boulons des struts à l'envers (têtes de vis vers le pneu) pour gagner un peu d'espace avec la gomme et éviter de la bousiller dès les premiers kilomètres.
Je verrai par la suite si je peux remettre les écrous à l'intérieur du GB.


http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1554.jpg

 

Câble de frein AV
Heureusement, il me restait en stock une longueur de gaine suffisante pour aller du tambour au levier.
Il ne me reste plus qu'à augmenter le diamètre de passage de la vis de serrage du guidon sur le té. Je redémonte donc.


http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1555.jpg

 

et reperce la vis dans son axe sur ma mini-colonne

http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1556.jpg

 

ce qui me permet enfin d'avoir du frein (ou plutôt : un ralentisseur) à l'avant.
Seul hic : après avoir été actionné, le levier refuse de revenir naturellement en position neutre. Je comprends maintenant pourquoi je vois souvent un ressort de compression monté entre la vis de réglage de tension et le serre-câble...
Il faudra que je revoie ça.
Je devrais également avoir à refaire la patte qui empêche la rotation du tambour, car beaucoup trop de jeu à mon goût.


http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1557.jpg

 

Ensuite, pas compliqué dans mon cas, mais impératif : le set-up de l'allumage, avec l'ajustement de l'écartement des électrodes de bougies (+ faible avec une magneto), et réglage de l'avance qui se fait au point d'avance du cylindre avant...

http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1558.jpg

 

en positionnant le corps de la magneto comme suit, de sorte que la came amorce l'ouverture des contacts.
A noter : pratique ce couvercle transparent, pas besoin de le retirer pour ce réglage.


http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1559.jpg

 

Je reprends pour finir ma galère avec cet échappement qui, je le crains de + en +, va être l'élément majeur qui m'empêchera de prendre la 'One' pour Monta vendredi.
Pas le choix, il me faut donc le recouper.


http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1560.jpg

 

La grosse galère, c'est toujours que je n'ai pas de Tig.
 

Je me prends la tête avec de foutues électrodes enrobées spéciales inox... et arrive à un résultat particulièrement dégueulasse.
Une chose est sûre : si je me démerde au poil avec le Mig, je n'ai toujours pas de feeling avec des électrodes.
Non seulement c'est crade, mais en plus c'est truffé de trous. Seule satisfaction : avoir pu repositionner le conduit AR correctement, malgré les angles des coudes en sortie de culasse.


http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1561.jpg

http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1562.jpg

 

Maintenant c'est clair : ma seule solution est de refiler une nouvelle fois l'échappement pour reprendre les cordons au Tig et espérer :
- qu'il soit possible de tirer des cordons propres sur mes soudures merdiques ;
- que cette fois la dilatation (et donc la déformation qui en découle) soit moindre.
De toute façon, pas possible aujourd'hui (mercredi). Au mieux, je récupérerais donc cette merde jeudi soir, et ce n'est qu'à ce moment-là que je pourrais (s'il se montait correctement) lui faire un coup de finition + fabriquer sa patte-support...
Impossible donc de craquer l'engin avant jeudi dans la nuit... pour un départ le lendemain matin !!
J'essaie de rester aussi convaincu et optimiste qu'avant, mais je doute fort que ça le fasse.

En attendant, j'vais tout de même poursuivre ce soir avec ce qu'il me reste à faire (hormis cette connerie d'échappement), à savoir :
- la reprise du circuit de leds du feu AR, avant de le remonter
- le plein de DOT5 pour le tambour AR (tentative infructueuse hier également... )
- plein d'huile et d'essence

Tout ça sent le roussi mes zamis...

6/22/2010

FLH Project... (33.12) Assemblage

Putain d'galère...

Après que le WE soit passé, il ne me reste que 3 nuits pour faire de la 'One' un engin roulant + ou - identifié. Et évidemment, tout ne se passe pas comme prévu.

Je commence la liste par un petit complément de résine au niveau du pas de vis du réservoir, histoire d'éviter à l'avenir la formation prématurée de cloques dues à la formation de rouille sous la résine.
(omission de ma part lors de la prépa du réservoir , mais sans grande conséquence)


http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1496.jpg

 

Frein avant
Il ne me restait plus qu'à installer le serre-câble pour Springer avec tambour que j'ai réceptionné vendredi, en lieu et place de ce passe-câble que j'avais réalisé, mais qui m'obligerait à utiliser un serre-câble en lequel je n'aurais eu que moyennement confiance... et s'agissant de freinage...


http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1497.jpg

 

C'est après avoir réglé la tension du câble que je fais le même constat que pour l'accélérateur interne : avoir 2 gaines pour un câble (1 apparente + 1 dans le guidon) n'est pas une solution viable (le levier de frein ne revient pas en position).
Il me faut donc trouver de la gaine, et repercer la 2de vis de serrage du guidon sur le té (vis dans laquelle passe le câble de frein).
Du boulot pour demain soir, si je trouve une gaine...

Certains s'en souviennent peut-être : parmi les mauvaises nouvelles au remontage figurait le strut gauche qui vient frotter allègrement sur la chaine.
Il me faut donc faire une dérivation à partir d'une chute d'acier, et la cintrer autant que possible sur 2 angles différents pour d'une part, dégager le passage de la chaine ; d'autre part, ne pas trop casser la ligne originale du strut (j'y avais consacré un paquet de temps...)
Je passe pour ça par des techniques peu orthodoxes :


http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1546.jpg

 

pour obtenir ça :

http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1547.jpg

 

puis ça après coupe :

http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1548.jpg

 

puis, après ajustement et soudure des 3 éléments de droite :

http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1549.jpg

 

Un montage pour checker :

http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1550.jpg

 

Je (re)peints ensuite simplement la pièce à la bombe pour gagner du temps.
Ca repartira évidemment à l'epoxy dans les semaines qui suivent.
Le strut sera remonté demain soir (enfin, ce soir quoi).

Echappement
J'ai pu récupérer l'échappement dès vendredi, mais pas de dispo pour avancer. Je m'y colle maintenant.
Voilà donc mon échappement, tout droit sorti des mains d'Alain, qui a bien voulu prendre de son temps pour me faire les soudures inox au Tig.
Qu'il en soit ici une nouvelle fois remercié !


http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1551.jpg
 

Je passe alors 2h30 à poncer, poncer, poncer... l'échappement pour qu'il prenne du brillant.L'état de surface de l'échappement est identique à celui du tank shift, c'est top.

http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1552.jpg

 

Mais c'est là qu'une nouvelle galère s'annonce alors que je tente de le mettre en place : les soudures réalisées ont entrainé une dilatation trop importante de la pièce.
Autrement dit : l'échappement est déformé et doit être retouché !!! Ca ne s'arrêtera donc jamais !!
Et sans Tig, pas le choix : il va falloir que je tente une coupe que je ressouderai à l'enrobée !

http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1553.jpg

 

Dépité, je stoppe là pour l'échappement avant de péter un câble... et pour me détendre monte la dernière durit d'huile que j'attendais, ainsi que l'ensemble des colliers (huile, essence et bocal de frein AR).

Maintenant, de 2 choses l'une :
- soit je parviens demain soir (=ce soir, à l'heure où je poste cet article) à réaliser la quasi-totalité des tâches qu'il me reste à faire, dont la modification de l'échappement (en lui assurant un minimum de finition)
        et dans ce cas j'ai encore une chance d'être prêt pour Montalivet ;
- soit je merde la modif de l'échappement (ou j'y consacre trop de temps en regard du reste...)
        et dans ce cas je l'ai méchamment dans l'os.