5/01/2010

FLH Project... (18.4) Pose-séant

Eh non, il n'était pas fini !
Il me restait à faire le boulot de sellerie (à savoir : rembourrage et recouvrement du 'seat pan' supérieur).
Après tout, comme pour le reste, c'est en faisant qu'on apprend !

Pour le rembourrage, j'investis dans un tapis de sol Decathlon à 3€, que je découpe avec amour et grande précision :


http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/imag0157.jpg

 

Certains se rappellent peut-être du fauteuil de bureau que j'avais en partie reconditionné (en le couplant à une selle à ressorts de bécane pour en faire un siège d'atelier) ?!
Bin il se trouve que j'avais mis de côté le skaï (prononcé 'ské' dans certaines contrées... certains comprendront ) qui couvrait l'ensemble.
=> plutôt que de partir sur un truc soit compliqué (travail du cuir home-made), soit couteux (travail du cuir, mais pas home-made...), je prends pour base ces peaux artificielles, qui ont en plus l'intérêt d'avoir une fine mousse déjà collée en guise de rembourrage :


http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_1110.jpg

http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/imag0221.jpg

 

Une fois la découpe réalisée, je perce le seat pan de trous qui accueilleront les rivets fixant l'ensemble :

http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_0011.jpg

 

... et commence l'exercice (long !!) de positionnement du recouvrement. Pendant cette phase, je suis amené à repercer en de nombreux endroits pour que la tension du skaï soit aussi homogène que possible.
Je ne réalise qu'une pose à blanc des rivets, et ne me rendrai donc compte de l'aspect final de l'assise que lors du montage final de la bestiole, après que les 'seat pans' soient passés à l'epoxy.
 

Une fine couche de film plastique sera posée à ce moment-là sous le recouvrement pour limiter l'effet éponge par temps humide .

http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_0012.jpg

http://i61.servimg.com/u/f61/11/31/39/32/img_0013.jpg

 

Ce n'est pas parfait, mais comme disait l'autre dans la pub : "c'est moi qui l'ai fait !"
Quand à la durée de vie : qui roulera, saura !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire